Retour  

 

VOYAGE D’UNE VIE

                     ....par Nath

 

 

F1000007

Attirée comme par magie par les lointaines contrées, j’ai, un beau jour, décidé de quitter ma vie, ma famille, mes amis. Partir à la découverte de cette inspiration si attirante et obsédante. Les affaires vendues, offertes, données, il me reste 2 sacs à dos, le principal de ce que représente 23 ans de vie. 23 ans de vie à peine, 23 ans de vie déjà. Un visa de travail pour la Nouvelle Zélande, toutes mes économies et le coeur gros, je pars dans cette immensité qu’est le Pacifique. De voyages en rencontres, de rencontres en amis, je me laisse porter par les événements de la vie. Une richesse à découvrir peuplée de paysages grandioses, de culture passée et de personnes accueillantes. Si accueillantes et compréhensives que l’on me garde pour un travail, celui de faire partie de l’équipage sur un bateau à vapeur de 70 m sur la couleur bleutée du lac Wakatipu, dans le sud.

F1000010

 
 

F1000023 F1010015 F1010018

 

 

 

Une vie sédentaire qui porte ces joies et ces doutes d’un cadre qui diffère à l’habitude.  Puis le nomadisme reprend le dessus, ce sont les racines qui remontent.


Je m’enfonce alors au centre du Pacifique, en Polynésie Française, dans les profondeurs de l’océan et la clarté des lagons. Le mythe du Paradis est bien présent, cependant, aurais-je du y aller bien des années avant, lorsque l’air y sentait bon, l’eau y était pure ? J’y suis maintenant. Toujours à la recherche de l’authenticité, le destin me dirige pour un travail dans l’Archipel des Tuamotu, là où la Terre ne fait à peine surface et montre comme seul trésor celui de la nature et de la tranquillité extérieur.

Après deux semaines de chaleur et de visite du site, je m’en retourne sur Tahiti pour profiter une dernière semaine de cette île et des moustiques.

F1010026

 

F1020012 F1020016 F1030016 F1030023
F1040001 (2) F1040008 F1060013 F1060020

Los Angeles, juste de passage, le temps de prendre le bus direction Montréal au Canada. Le changement d’hémisphère me présente un dur hiver tant rêvé. Les quelques 80 degrés de différence que je perds sont de suite remplacés par la chaleur intense d’une famille dont je fais la connaissance. Le Québec et ses secrets se dévoilent peu à peu, l’apprentissage d’une vie différente.


L’appel du voyage se fait sentir après 1 mois. Avec Audree que je connais depuis deux jours, en route pour les Rocheuses en Alberta, quelques 4000 kilomètres en voiture sous des tempêtes de neiges, croisant pour voisin, camions, biches broutant l’herbe presque inexistante. A Banff, lieu d’arrivée pour Audree, nouveaux paysages encore...
Il me suffira de quelques jours pour reprendre la route en direction de Vancouver en bus. Vancouver, ville artistique nichée au bord de mon ami le Pacifique, qui commençait à me manquer. Les billets retour sont presque tous utilisés, il me reste un retour en Nouvelle Zélande, puis un dernier pour la France. Qu’il fut bon de retourner “à la maison”, au pays des kiwis. Je sais que je vais rentrer, mais il me manque une seule chose avant de partir d’ici, de ressentir l’immense bonheur à la vue du ciel étoilé de l’hémisphère sud. Mon souhait fut réalisé lors de cette soirée de tempête, sur la plage, une heure plus tard, le ciel, comme par miracle se dégagea.
La vie a donc exhaucé mon souhait... Ayant fais ce pacte, je pris le bus en direction de l’aéroport, enregistra mes bagages et regarda une dernière fois les côtes Néo-zélandaises qui hantent encore et toujours mes rêves. Je rêvais d’une vie entière en Nouvelle Zélande, j’y ai vécu 3 mois et demi et voyagé dans le monde. Le coeur à des raisons que la raison n’a pas. Voilà la raison de mon retour, tellement plus douloureux qu’un départ.

 

F1070022 F1100023 F1100026 F1110022
       
F1140018 fakarava route 2 (2)

Faut il tout reprendre depuis le départ pour connaître les raisons de ce retour ? Pour ma part, ces raisons restent frivoles et impalpables, mais je sais que mon coeur en connaît l’Essence, c’est pour cela que je lui fais confiance... Il garde très près de lui tous ces paysages, ces atmosphères, ces gens, et dans mes douces nuits, mes rêves réalisés reprennent forme pour que jamais je ne m’en sépare...


Nathalie S.

 

Texte et photos :  Nath ....©Skyandsummit.com