Retour

Course réalisée le 14 octobre 2006

 

 

 Le Mont Blanc du Tacul

                                                                            ... une route perdue vers l'Isolée

 

 

La journée devait être exceptionnelle ! Elle devait marquer la fin d'une belle saison au sommet de notre passion sur le 41eme "4000" à mi-chemin de notre voyage alpin .... Mais comme l'a si bien dit Nico à la fin de la fête; "rien de bien magique aujourd'hui".......voilà le récit :

Dès le milieu de semaine les idées fusent pour le week-end à venir. D'abord se dessine la Punta Girodani puis la Dent d'Hérens avant le massif du Mont Blanc. Nous savons pertinemment que cette ascension en haute montagne sera la dernière de l'année. Les conditions changent rapidement et nous avons peu d'infos sur les différents  itinéraires. La proximité de Chamonix et le mauvais temps pour dimanche nous pousse vers un sommet que nous avions délaissé en juillet dernier : L'Isolée. (Lire cette histoire)

 

  tacul 001 tacul 002 tacul 003
Alpinistes .... sur l'arête de l'aiguille ... du Midi
     
tacul 004 tacul 005 tacul 006
Taches ou beauté d'un paysage ? Col du Midi Dt du Géant et Jorasses
     
tacul 007 tacul 008 tacul 009
Voie normale du Tacul Légèreté du matériel Ombre et face nord
     
tacul 010 tacul 011 tacul 012
Les derniers mètres du Tacul Trace ... Aiguille Verte
     
tacul 013 tacul 014 tacul 015
Aig. du Midi et aiguille Verte   Fab devant le sommet du Tacul
     
tacul 016 tacul 017 tacul 018
  Les Grandes Jorasses Nico entre les 2 sommets du Tacul Vol avant le vent fort
       

Nous connaissons bien la route pour aller au "Tacul", c'est également le chemin vers le toit de l'Europe tout proche. Nous descendons l'arête de l'aiguille du Midi particulièrement effilée où des alpinistes jouent les funambules dans un décor à couper le souffle. Nos ailes sont au fond du sac et après avoir passé une heure à l'ombre de la montagne nous posons nos précieux bouts de chiffons dans le creux d'un bloc rocheux. Nous voilà déjà sur le sommet Est du Mt Blanc du Tacul.

Les difficultés commencent ici ! Habituellement, en montagne on se trouve au pied des passages difficiles mais ici c'est le contraire. Eh oui pour gravir ce sommet qui compose la traversée des guilles du Diable on peut commencer par le haut (Mt Blanc du Tacul) ou alors par le bas pour accomplir  l'intégrale de cette course. Le problème c'est que vu du haut on voit beaucoup trop de difficultés, beaucoup trop de passages délicats. ...... malgré tout on se motive et on se dit qu'il faut tenter ... et avancer !

Je vous laisse voir sur les photos ci-dessous les quelques centaines de mètres que nous devions faire pour rejoindre le pied de l'Isolée :

tacul 019 tacul 020 tacul 021 tacul 022
Mt Maudit et Mt Blanc Aiguilles du Diable L'Isolée Quelques traces ..??!!
       
tacul 023 tacul 024 tacul 025 tacul 026
Arête Kuffner Fab dans la pente En bas : La combe Maudite Les premiers mètres
       

 

"La chance, nous en avons tous à un certains degré. Mais il ne faut pas trop la provoquer ..."

André Georges

 

A l'issue d'une longue séance photo en haut de notre perchoir le temps de la décision est venue. Nous avons tenté de passer par l'arête sommitale puis par le couloir en face Ouest mais il faut se rendre à l'évidence. Trop de neige, pas de trace .... la confiance manque, le temps change à la vitesse grand V et nous devons aussi avouer une certaine fatigue avec au total une trentaine de sommets de 4000 m gravis cette année. Et puis le magnifique vol en parapente que nous allons nous offrir dans quelques instants depuis l'épaule du "Tacul" nous tente.

Rapidement nous gagnons ce décollage classique du massif. De loin nous apercevons déjà de toutes petites voiles se dresser dans le vent. Je retrouve Denis, un vieux copain de l'époque des compétitions en parapente. Il nous présente son nouveau jouet dans un fort vent qui nous interdit tout envol. Denis utilise une Swoop, petite aile de 16 m² qui permet de décoller à pied dans des vents jusqu'à 50 km/h alors qu'une aile normale reste dans le sac après 30 ou 35 km/h.  Ce petit aéronef pèse 2 kg et prend la place d'un pull !! Ces avantages en disent long sur l'avenir de ce nouvel outil et 1000 et 1 projets font le tour de ma tête ce jour là ... Notre ami Val avait beaucoup travaillé sur cette conception. Imaginer de nouveaux défis avec une "Swoop" c'est comme lui rendre un p'tit hommage.

Nous regardons Denis s'envoler au coeur de cette immensité. Même dans ce vent il avance très vite et lui, au moins sera à la terrasse d'un café dans 30 minutes. Nous reprenons notre piolet à la main pour vite rejoindre des vents plus calmes du côté de l'aiguille du Midi où des parapentes décollent encore. Comble de malchance, une fois sur place les nuages tombent sur le massif comme du coton jeté par les Dieux ... cette fois-ci nous sommes bons pour un retour en téléphérique !!

 

tacul 027

tacul 028

tacul 029

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Blanche de Peuterey (4114 m)

La Noire de Peuterey (A gauche)

Le haut du glacier du Géant

 

 

 

tacul 030

tacul 031

tacul 032

La tour ronde (A gauche Face N)

Aiguille du Midi

Cirque de Talèfre

 

 

 

tacul 033

tacul 034

tacul 035

Aiguille du Midi

Cirque de Talèfre et Vallée Blanche

Le temps change !!

 

 

 

tacul 036

tacul 037

tacul 038

Le décollage (Epaule du Tacul)

Denis ...

et sa Swoop !

 

 

 

tacul 039

tacul 040

tacul 041

 

 

 

 

 

 

tacul 042

tacul 043

tacul 044

Devant le sommet du Tacul

Alpinistes venus du Mt Maudit

Alpinistes

 

 

 

tacul 045

tacul 046

tacul 047

 

Démonstration

 

 

 

 

tacul 048

tacul 049

tacul 050

 

Denis s'envole au coeur de cette immensité

 

 

 

 

tacul 051

tacul 052

tacul 053

Nous descendons

Les nuages arrivent

Attention aux séracs !

 

 

 

tacul 054

tacul 055

tacul 056

Des alpinistes vers le sommet

Nico

Changement de temps

 

 

 

tacul 057

tacul 058

tacul 059

Crevasses

Impressionnant, non ??

La coulée du Tacul

 

 

 

tacul 060

tacul 061

tacul 062

 

Aiguille du Midi

 

 

 

 

 

 

tacul 063 tacul 064 tacul 065
Coulée de neige

La coulée de neige

Le téléphérique de l'Aiguille du Midi

 

 

 

Au plan de l'aiguille (2310 m) nous profitons du changement de benne pour sortir de la gare intermédiaire. C'est avec regret que nous devons mettre fin à une agréable rencontre avec Manu Cauchy auteur du célèbre "Docteur Vertical", un homme dont la passion est palpable dès le premier contact.

Quelques rayons de soleil plus bas, nous prenons notre envol au-dessus de Chamonix. Ces quelques minutes de vol seront les plus agréables de la journée. Nous regrettons ce nouvel échec sur l'Isolée, voilà 2 fois que cette montagne nous passe sous le nez. Gardons espoir et n'oublions pas que ce bout de caillou perdu dans le massif est un des plus difficiles "4000" des Alpes !

A la tombée de la nuit devant une bonne bière je décide en accord avec Nico de mettre fin à la saison. Nous retournerons en haute montagne début 2007, skis aux pieds et le coeur débordant de rêve ....

A l'année prochaine pour suivre le projet "Au delà des 4000".

tacul 066 tacul 067 tacul 068 tacul 069
Quand la passion monte à la tête Enfin on va voler ! Au fond, les Aig. Rouges Sous le décollage
       
tacul 070 tacul 071 tacul 072 tacul 073
Couleurs d'automne L'aiguille de l'M au fond Sur la vallée de Chamonix Chamonix
       
tacul 074 tacul 075 tacul 076
Fab sous la voile de Nico Atterrissage Allo ? On va l'avoir cette Isolée ...
     

Merci à toutes et à tous pour votre soutien, vos messages et votre aide dans cette aventure. Fab'

 

Texte © Skyandsummit.com  :  Fabrice BRUN

Photos © Skyandsummit.com : Nico HELMBACHER - Fabrice BRUN

 

Merci aux partenaires du projet "Au delà des 4000" :