Retour

Balade du 24 août 2008

 

Dom des Mischabel

- 4545 m -

Massif du Valais - Suisse

 

 

Quel souvenir garder de ce merveilleux week end ? L'accueil des bouquetins à notre arrivée au refuge ? Les derniers pas vers le sommet avec comme récompense cette croix que l'on touche symboliquement ou encore ce vol de 3000 m de dénivelé qui nous évite des heures de descente à pied ?

Au départ du petit village de Randa samedi midi nous n'imaginions guère vivre des moments aussi intenses. Il est vrai que lorsque l'on parle du Dom des Mischabel on parle avant tout du toit de la Suisse (c'est en effet le point le plus haut entièrement situé sur le territoire Helvétique - La pointe Dufour est partagée entre l'Italie et la Suisse), on évoque aussi ses paysages somptueux et sa vue dégagée sur une fantastique brochette de 4000 !!! Celui qui a atteint le sommet évoquera sans aucun doute la fastidieuse et interminable descente qui vous casse les pattes et vous fait passer l'envie de retourner en montagne pour quelques jours.

"Sereinement", c'est le terme que j'ai envie de retenir pour cet aller-retour au sommet de la Suisse. C'est vrai ! Nous étions tellement tranquilles lors de cette montée à la cabane à l'ombre des mélèzes à contempler la pousse des champignons, tellement "zen" à 4 h du matin dimanche en partant les derniers du refuge et certains d'arriver les premiers au parking de Randa grâce à nos parapentes. Nous étions tellement émerveillés en jouant avec nos ailes à plus de 4300 m avant de prendre l'envol, émerveillés tels des enfants un jour de Noël.  Nous avons vraiment le sentiment d'avoir réalisé une course continue, sans à-coup, le genre de balade où tout se passe comme prévu.

Le vent violent dans la montée ne nous a pas découragé. A 400 m du sommet après le lever du jour Éole le dieux des vents décide de calmer le jeu et tout devient plus paisible, si paisible qu'une mer de nuages s'installe en fond de vallée interdisant tout envol. Nous posons nos sacs à dos au col pour gravir les derniers mètres vers le sommet et comme par magie les nuages se déchirent. Sous l'oeil envieux de quelques alpinistes nous déplions nos ailes. Comme il y a deux semaines sur l'Alphubel nous jouons avec nos petits bouts de chiffon de 16 m² avant qu'ils nous dépose 20 minutes plus tard dans l'herbe verte de la vallée de Zermatt, 2900 m plus bas.

A l'heure où je termine ce texte, les sacs sont déjà bouclés. Demain nous partons gravir la face nord de la Lenzspitze (4294 m), une des plus belles des Alpes.

 


 

 

dom001 dom002 dom003 dom004
Départ de Randa     Un cairn
       
dom005 dom006 dom007 dom008
Nico le photographe Edelweiss Bouquetins Domhutte (le refuge)
       
dom009 dom010 dom011 dom012
       
       
dom013 dom014 dom015 dom016
       
       
dom017 dom018 dom019 dom020
       
       
dom021 dom022 dom023 dom024
On trouve le moyen de se divertir un peu. Les Zakospeed sont de vrais petits jouets !
       
dom025 dom026 dom027 dom028
  Le Dom des Mischabel La cabane  
       
dom029 dom030 dom031 dom032
  Le Cervin   Lentzpitze (A gauche)
       
dom033 dom034 dom035 dom036
Le sommet. Au fond le Mt Rose Fab Saas Fee Nico
       
dom037 dom038 dom039 dom040
       
       
dom041 dom042 dom043 dom044
Weishorn et Bishorn Cervin   Le décollage
       
dom045 dom046 dom047 dom048
Nico avant le vol   Le regard envieux des alpinistes  
       
dom049 dom050 dom051 dom052
Fab, tout petit !!      
       
dom053 dom054 dom055 dom056
Nico Nos petites ailes ... Dudek Breithhorn, Castor ...
       
dom057 dom058 dom059
  Randa Fab. Au fond le Breithhorn

 

Texte :  Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

Photos et vidéos : Nico HELMBACHER - Fabrice BRUN © Skyandsummit.com

 

Merci à tous nos partenaires