Retour

Course du 28 octobre 2007

 

 

 

Crêt des Mouches 2037 m

Traversée Pointe de la Beccaz - Crêt des Mouches

 

 

... C'est déjà avec un peu de nostalgie que j'écris ces lignes. Aujourd'hui 9 décembre, la neige qui tombe sur les sommets me fait bien vite oublier cette saison d'automne que j'aime tant, ces quelques mois de l'année où la nature s'habille de mille couleurs, où le calme qui règne en altitude vous fait admirer ces sommets autrement, avec respect, des moments où on se sent bien tout simplement.

Depuis quelques jours je parlais à Nico de cette idée de faire une belle journée en montagne où la randonnée, l'escalade et le parapente pouvaient joyeusement se marier. Une journée pour marquer le fin de saison comme le Mt Aiguille ou l'Allalinhorn en 2005. Difficile de trouver ce genre de course, mais de topos en pages web c'est finalement dans le massif de la Tournette que nous filons pour une traversée fantastique en moyenne montagne entre la Pointe de la Beccaz et le Crêt des Mouches.

 

000 001 002 003 004
         
005 006 007 008 009
         
010 011 012 013 014

 

Si vous souhaitez réaliser cette course, ne la sous-estimez pas ! Pensez à partir tôt et à prendre un minimum de matériel, cette randonnée alpine ne doit pas se faire à la légère malgré sa facilité.

En route ! C'est vers 8 h que nous quittons la voiture sur le parking du village de Montmin pour une rapide grimpée sur le sentier de la Tournette. Entre deux photos, mes yeux cherchent de droite à gauche un cèpe pointant le bout de son nez ; mais Nico lui n'a pas cette passion des champignons, alors il faut avancer !! C'est dommage, je trouve ça sympa de mélanger ainsi les passions. Nous arrivons au pied de la Pointe de la Beccaz au bout de 2 heures de marche. Au fond de nos sacs dorment nos ailes qui nous redescendrons au coeur de la vallée ce soir après cette escalade.

Après une pause face au Mont Blanc (marquée par les habituelles âneries de Nico), nous passons la corde au baudrier et commençons à grimper l'un derrière l'autre sous l'oeil moqueur des bouquetins. Nous arrivons rapidement au sommet de la Beccaz qui est curieusement le point culminant de la journée.  D'ici l'intégralité de l'arête s'étale sous nos yeux et nous laisse imaginer de bons moments. De descentes en rappels en petites escalades faciles, nous gagnons le bout de cette crête rocheuse. Nous nous offrons même un passage d'escalade facultatif de niveau 4. Une centaine de mètres avant le sommet, deux vieux pitons marqués par le temps nous indiquent un échappatoire.

Aucune hésitation pour notre cordée, nous devons atteindre le sommet pour trouver les douces pentes de notre décollage.


 

 

 

 

015 016 017 018 019
         
020 021 022 023 024
         
025 026 027 028 029
         
030 031 032 033 034
         
035 036 037 038 039
         
040 041 042 043 044
         
045 046 047 048 049

 

Encore quelques mouvements de funambules, une ou deux photos d'acrobaties et nous voilà dans l'herbe 100 mètres sous le Crêt des Mouches. Au sommet nous profitons d'une longue pause, nous abusons même de celle-ci car nous savons que la descente sera facile et rapide. Quelle chance de faire du parapente ... pour rien au monde je laisse les 4 kg de mon aile à la maison lors de ces journées en montagne. Au moment même où nous déplions les voiles, une cordée qui était derrière nous sur l'arête arrive au sommet. Avant de commencer leur descente de plus de 2 heures, ils nous regardent prendre notre envol.

En plein vol à la verticale de Montmin, 1000 mètres au dessus du village je me retourne pour voir notre tour ... belle balade. Nico à quelques mètres profite comme moi de ce vol si magique. Vingt minutes plus tard nous nous posons au bord du lac comme des papillons et la nuit venue la fatigue nous fait tomber ... comme des mouches !

 

050

051

052

053

054

 

 

 

 

 

055

056

057

058

059

 

 

 

 

 

060

061

062

063

064

 

 

 

 

 

065

066

067


 

La vidéo de cette journée :


 

Texte © Skyandsummit.com  :  Fabrice BRUN

Photos et vidéos © Skyandsummit.com : Nico HELMBACHER - Fabrice BRUN