Retour   Course réalisée le 20 novembre 2005

 

 

L'arête des Cosmiques - Aiguille du Midi

3842 m

 

Récit d'Alexandra ...

cosmiques0001

- Plan de situation -

 

Pour profiter avec Fabrice de cette belle journée d’automne nous décidons de gravir l’arête des Cosmiques à l’Aiguille du Midi. Sur le parking l’air est vif, un froid sec qui ne trompe pas ; l’hiver arrive à petits pas. On s’équipe rapidement, (en 5 minutes) pour attraper la première benne.

Dans le téléphérique, nous côtoyons tous les publics avertis et amoureux de la montagne. Du skieur casqué - skis paraboliques à la main ; aux alpinistes « friends et broches à glace *» accrochés à leurs baudriers.

* Matériel utilisés par les alpinistes pour s'assurer à la paroi

cosmiques0002 cosmiques0003 cosmiques0004 cosmiques0005
Arête de l'Aig. du Midi Vers le col du Midi Arête et Aiguille du Midi En route vers l'abri Simon
cosmiques0006 cosmiques0007 cosmiques0008 cosmiques0009
Refuge des Cosmiques et Mont Blanc du Tacul Col du Midi Ancien téléphérique L'ombre de la montagne

 

 

 

L’arête des Cosmiques, avec un nom pareil, ça va être tout un programme. C’est une première pour moi ; une course en montagne sur arête, j’ai peu l’habitude et donc de l’appréhension. C’est aussi une première pour Fabrice, cette arête il ne la connaît pas !

A l’arrivée, nous chaussons les crampons. Il fait -18°, j’enfile cagoule, gants, lunettes sans traîner car même si les rayons du soleil réchauffent, les 3800 m d’altitude sont là. Les premiers pas nous mettent dans le bain, il faut longer une crête et faire attention à la pente et au vide. Cette crête est bien connue l’hiver. Frénétiquement empruntée par les skieurs, elle est le départ incontournable de la descente mythique de la « Vallée Blanche ».

cosmiques0010 cosmiques0011 cosmiques0012 cosmiques0013
Refuge des Cosmiques Traces de l'ancien téléphérique Premières longueurs de la voie Alexandra - Au fond, Dôme et Aig. du Goûter
cosmiques0014 cosmiques0015 cosmiques0016 cosmiques0017

 

    Au fond, la Dent du Géant
cosmiques0018 cosmiques0019 cosmiques0020 cosmiques0021
  La gare d'arrivée du téléphérique est en vue Approche vers le premier "rappel" Début de la Vallée Blanche
cosmiques0022 cosmiques0023 cosmiques0024 cosmiques0025
Aiguille du Midi Grandes Jorasses et Dt du Géant    

 

Quelques minutes après et je suis déjà plus détendue, la pente est douce et nous profitons de la vue sur les sommets : Grands Jorasses, Dent du Géant, Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit et le Mont Blanc, bien sur.

Des alpinistes se dirigent vers les goulottes glaciaires du Mont Blanc du Tacul, des skieurs se dégourdissent les jambes en ski de randonnée ; pas de doute, nous sommes bien sur un véritable terrain de jeux pour les montagnards.


 

                                                         A 10h00 après une petite pause à l’abri Simon nous commençons notre ascension. Devant nous une équipe de 3 personnes nous précède.

 

Les premières longueurs sont étonnamment faciles, Fabrice grimpe et m’assure ensuite. Dans l’effort et sur ce versant sud il ne fait pas si froid et c’est assez exceptionnel de trouver des conditions aussi favorables à une telle époque.

 

Nous progressons rapidement sans se presser. Nous pouvons croiser à certains moments d’autres cordées ayant choisi un autre itinéraire et c’est plutôt rigolo de saluer des guides de la compagnie de Chamonix avec leurs clients.

 

 

 

 

 

cosmiques0026

cosmiques0027

 

                           Choucas 

 
cosmiques0028

cosmiques0029

             Un vol en parapente depuis l'Aiguille !
cosmiques0030

cosmiques0031

 

Un rappel de 20 mètres nous offre une variante dans l’effort. Après deux heures d’ascension dans du terrain mixte : rocher, neige, glace ; la pause casse-croûte s’impose. Les choucas se rapprochent de nous profitant ainsi des restes de tomme.  

La course se poursuit par un passage en escalade plus délicat, repéré la veille, sur les topos. Mais par chance une corde formée de boucles a été installée nous offrant des prises pour les pieds et les mains. Les dernières longueurs se compliquent tout de même et notamment la dernière. Le rocher est peu équipé, Fabrice pose des coinceurs. A la difficulté technique s’ajoute le vide, mais le public de l’arrivée du téléphérique nous encourage.

cosmiques0032 cosmiques0033 cosmiques0034 cosmiques0035
       
cosmiques0036 cosmiques0037 cosmiques0038 cosmiques0039
       
cosmiques0040 cosmiques0041 cosmiques0042
  Fab  

L’ascension se termine par une échelle nous ramenant à la plate forme de la gare d’arrivée de l’Aiguille du midi. Curieusement cette échelle me semble être un lien entre l’environnement sauvage, parfois austère de la haute montagne et la civilisation.

"Tout ce qui peut être fait un jour, le peut être aujourd'hui". Montaigne

 

 

Texte :  Alexandra © Skyandsummit.com

Photos : Alexandra & Fab © Skyandsummit.com